Des petites habitudes et résolutions de rentrée

Des petites habitudes et résolutions de rentrée

L’arrivée du mois de septembre et de la rentrée est annonciatrice de beaucoup de choses. Le retour du jeu de mots « back to cool » (en référence à back to school), des articles blog mode « cape ou pas cape », de photos de papetterie & tenues de rentrée, d’un tas de bonnes résolutions.

rentree

Comme un premier janvier – gueule de bois + feuilles d’arbre.

L’idée d’une nouvelle vie qu’on pourrait remplir avec la même impatience et certitude de bien faire qu’un nouveau cahier. Ce même cahier qui va finir plein de ratures. L’impression aussi qu’en achetant une tenue de rentrée, des fringues cools, en commençant à se maquiller, en acquérant un portable dernier cri … Ca nous rendra meilleurs, plus appréciés des autres (et surtout de nos pairs, nos camarades de cours).

Et quelque part, je ne suis pas en reste dans cette idée. J’ai envie de changer plein de petites choses, et il va déjà falloir arrêter de traînasser la matinée comme je le faisais en période estivale. J’aime beaucoup l’idée d’avoir une routine le matin. Je vous jure que j’aime vraiment cette idée. Je pense néanmoins que ce n’est pas pour moi ou pas comme ça. Il y a quelque chose de radicalement différent entre mes envies de réveil le matin et les « get ready with me » (prépare-toi avec moi) des youtubbeuses.

La youtubbeuse Sandra26 fait pas mal de Get ready with me
La youtubbeuse Sandra26 fait pas mal de Get ready with me

Et puis il est temps d’être honnête : je mange « healthy » au regard de beaucoup de gens mais le muesli aux raisins secs et flocons d’avoine peut toujours courir pour que j’en mange volontairement. Mes petites recherches pour cet article m’amènent à plusieurs conclusions :

  1. c’est facile et agréable de prétendre faire des recherches en zonant sur le pinterest culinaire, mais j’ai quand même vachement faim maintenant
  2. je ne mange pas de bacon (végétarisme tout ça tout ça) et ça semble enlever pas mal de possibilités
  3. dans le même ordre d’idée, manger deux oeufs chaque matin (même cuits même plein air) ne semble une bonne idée ni pour mon cholestérol ni pour moi

Il y a des choses que j’ai bien envie de faire le matin, mais allumer mon four n’en fait pas partie. Pourtant, chercher des recettes salées ne m’aide guère à trouver une option végé rapide et pas chère. J’ai rajouté du jus de fruit (pas maison mais moins cher) à mes déjeuners du matin. Avec toute la mode du healthy et du fait maison, j’ai pas envie de vous parler de ma sous marque de biscuits au chocolat.

Sans rire y a des oeufs partout ici.
Sans rire y a des oeufs partout ici.

Comment concilier ces envies de changement avec la nécessité de ne pas bouter hors de ma vie la personne dont je dois prendre soin, c’est-à-dire moi-même ? Dans quelle mesure une certaine pression sociale doit-elle être le moteur de mes changements ?

Parlons du sport, tiens. J’ai fait beaucoup de sport au collège et lycée, tenté de suivre mon cher et tendre quand il recommençait la course à pied (sur une distance de 200 mètres. Ensuite je suis rentrée), tenté de faire du yoga, de la gymnastique rythmique et sportive, ainsi que de la boxe française. J’ai essayé de faire du sport, plein de sports à défaut de faire plein de sport. J’ai vraiment essayé. Quelque part j’ai toujours envie. Mais tant que je ne sais pas si j’en ai envie pour moi ou par pression sociale (parce que même des gens cools comme Chauncey ou Buffy Mars en font et s’éclatent), je ne vais pas me perdre en chemin.

En vrac, donc :

améliorer mon niveau en espagnol (pour pouvoir en causer / le causer avec Maman Baleine qui commente parfois ici). Si je réussis à me remettre à niveau en espagnol, je m’autorise la folle récompense d’apprendre ensuite l’allemand (pour chanter des passages de la flûte enchantée, ça me fera plaisir et ce sera un retour de karma pour mes voisins qui écoutent une radio à la noix)

☐ en parlant d’opéra … me tenir à mon idée d’opération opéraJ’ai un article en préparation là-dessus, je vous en reparle bientôt parce que je suis très très impatiente.

écouter plus de podcasts. C’est génial pour la culture générale et j’adore ça. Je suis presque en transe en écoutant une jolie voix (masculine ou féminine). Ce serait aussi l’occasion de dessiner plus (pour gagner rien), une envie latente depuis quelques mois.

rentree 2

(je prévoie les pires châtiments pour les animateurs de radio à la noix qui font des blagues sexistes / transphobes / classistes et j’en passe)

sortir prendre l’air et faire du hula hoop. Oui, j’avais dit pas de sport mais ça, j’aime bien. Si j’arrive à surmonter la peur de sortir dehors c’est tout bénef.

botter les fesses à mon syndrome de l’imposteur, ou à ces trucs qui m’empêchent d’avancer. Il commence à prendre beaucoup de place, ce sentiment d’illégitimité. J’en viens à ne plus m’aimer voire m’être hostile. Je pourrais déposer un brevet sur mon « moteur à angoisses » et faire couler Peugeot en une poignée de jours. Redressement économique de la France, consommation propre, le monde entier qui m’acclame.

avoir un super niveau en culture générale. Un domaine qui soit ne sert pas à grand chose, soit permet de briller en société / réussir des concours administratifs. Pour tout savoir sur Nabuchodonosor ou le parti politique au pouvoir au Japon.

Et maintenant ?

Y a plus qu’à retrousser ses manches. Même si ça va être dur en manches courtes.

 

Publicités

Une réflexion sur “Des petites habitudes et résolutions de rentrée

  1. Han j’ai limite l’impression que tu me fais de la fausse pub là xD Je fus sportive, aujourd’hui je me limite à de la marche de temps en temps rapport au fait que ma vie est un poil trop compliquée en ce moment pour y intégrer autant d’heures de sport qu’avant (mais c’est vrai que je reste en forme parce que mes semaines chargées me font quand même bien bouger).

    J’aurais tendance à dire que le but du jeu c’est de savoir pourquoi on fait du sport et ce qu’on en retire, mais c’est important aussi de trouver le ou les sport(s), ceux qui nous ressemblent et nous permettront de retirer un véritable plaisir à ce qu’on fait.

    J’ai hâte que mon année soit finie officiellement pour pouvoir préparer « ma rentrée à moi », même si elle sera en décalage avec tout le monde du coup ! La liste que tu proposes ici est super sympa; je trouve ça cool que tu fixes des trucs hyper concrets, ça donne un côté réalisable.

    J’aimerais bien aussi passer plus de temps pour les podcasts mais je suis toujours en train de faire dix choses en même temps, je peine à me concentrer et souvent je me rends compte que « oh zut j’ai zappé les dix dernières minutes, bon ben j’en ai marre je coupe ».

    J’ai des points à améliorer aussi quoi…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s