A Christie for Christmas

A Christie for Christmas

Il est toujours délicat d’offrir un livre en cadeau. Est-ce que la personne aura envie de l’ouvrir ? Est-ce qu’elle l’a déjà lu ? Osera-t-elle le dire si c’était un vrai fléau et pas une aimable distraction ? C’est quoi son genre de livres ?

Je m’en suis abstenue un petit moment. Sauf que j’adore parler des livres qui m’ont plu aux gens autour de moi et je ne « résiste pas » à l’envie de faire un combo. Parler de livres que j’ai aimé aux gens que j’aime.

Ou alors je peux offrir une recette de cake ou de gâteau bananourt banane-yaourt, mais c’est moins festif.

Pour vous aider à diffuser la littérature d’Agatha Christie à travers le monde faire des cadeaux cools à vos proches, inspirons-nous de la bonne idée commerciale A Christie for Christmas  (vous aussi, vous voyez l’éditeur se frotter les mains en gloussant de bonheur ?)

agatha

Agatha Christie, née en 1890 et décédée en 1976 est la reine du crime. Elle a publié près de quatre-vingt romans policiers mais aussi des nouvelles et des pièces de théâtre. Plus d’une centaine d’œuvres, accompagnée de poèmes et autres. C’est assez extraordinaire, si on suppose comme ça au pif qu’elle a commencé à écrire vers 20 ans (sans parler de la correction des manuscrits), donc en 1910, ça fait quelque chose comme 100 oeuvres en 66 ans. Moi je me sens déjà fière de faire le NaNoWriMo. Elle a eu une adorable formulation sur le fait d’écrire autant, je ne résiste pas à vous livrer cette citation :

Je suis une machine à saucisses. Je crois toujours que je vais m’arrêter, mais un livre en appelle un autre.

Après une enfance entourée d’une famille aimante mais manquant de moyens, Agatha se retrouve orpheline de père lorsqu’elle a onze ans. Elle suivra sa mère en Egypte, se mariera en 1914 avant que son époux ne soit envoyé à la guerre et aura, finalement, du temps pour se consacrer aux livres policiers et romans à énigmes. Six ans après son mariage et de nombreux refus d’éditeurs, elle est publiée.

Peu de temps après, il y a sa disparition. Même Arte en a fait un mini film. Une disparition qu’on ne s’explique pas bien aujourd’hui encore, Scotland Yard sur ses traces et dix jours de recherche, l’auteure plaide finalement l’amnésie pour expliquer sa disparition. Après sa mort, une note mystérieuse est laissée dans un coffre. Je suppose que sans lecteur aussi ingénieux que l’écrivaine, nous n’aurons pas droit à la célèbre scène de résolution du mystère qui clôt chacun de ses romans et nous permet de nous y retrouver. Ce mystère-là en restera à de simples hypothèses, dont l’idée qu’elle voulait faire porter le chapeau à son mari infidèle (faites attention avant de draguer des gens qui aiment les polars).

Je vous propose donc pour ce pluvieux mois de novembre de se plonger dans l’oeuvre de la Reine du crime. De découvrir son travail au travers de trois billets, publiés le 5, 15 et 25 novembre comme de coutume ici. Et peut-être, qui sait, d’offrir un de ses livres à un•e ami•e pour Noël ? A Christie for Christmas, diriez-vous négligemment en ricanant parce que vous l’avez lu et vous savez qui a fait le coup.

A ceux qui le font, bon NaNoWriMo ! Si vous ne le faites pas, qu’attendez-vous pour vous lancer dans le mois de l’abandon littéraire en écrivant 50 000 mots en un mois ?  Vous pourriez devenir une machine à saucisses.

Publicités

2 réflexions sur “A Christie for Christmas

  1. Mmh, et sans parler de Christie for Christmas, un livre policier c’est parfait pour un mois de novembre un peu gris… J’ai hâte de découvrir ces trois billets! Et merci pour la citation de la machine à saucisses, c’est une perle.

    J'aime

  2. Je pense que j’essayerais la transformation en machine à saucisses quand j’aurais pas de mémoire ou de concours sur le feu – on dirait pas comme ça mais ça prend du temps ces bêtes là !

    Agatha Christie c’est plutôt ma came en ce moment. J’en ai déjà lu un gros paquet à l’adolescence et j’ai récemment trouvé une chronologie de publication (http://agatha.christie.free.fr/oeuvrebas.htm : romans + nouvelles apparemment), du coup je ne me prends pas la tête et je me contente d’enchaîner les bouquins dans l’ordre. Avant je les lisais au hasard de mes trouvailles mais les lire chronologiquement ça a un côté « cocon » qui est vachement agréable. D’un tome à l’autre on retrouve de discrètes allusions aux précédents, comme un petit signe qui te donne l’impression que t’es un peu chez toi aussi.

    Bref, normalement je ne découvrirais pas grand chose du Christie for Christmas mais je le soutiens de tout cœur parce qu’Agatha Christie a juste une plume de fou et un style que j’adore littéralement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s