Bilan et bonnes résolutions 2016

Bilan et bonnes résolutions 2016

Tout le monde s’est remis du Nouvel an ? De l’éventuelle avalanche de gras et d’alcool post-fêtes ? Si vous êtes un peu nauséeux ou avez l’estomac fragile, je vous laisse ici le lien vers une recette de Guillaume Long du blog A boire et à manger. Une spéciale post fêtes.

nom blog

Je suppose qu’il faudrait détailler ici mes bonnes résolutions, mais je ne parviens plus à faire des listes ordonnées d’objectifs matériels. Je n’ai jamais eu l’ambition sérieuse de me mettre au sport et je sais que ce manque de motivation vient du fait que l’exercice physique en soi ne m’intéresse pas. Qu’il me faudrait une activité qui me plaise et pour laquelle j’ai assez de temps et d’espace « mental » pour m’y consacrer à fond. Je n’ai pas l’ambition de changer mon corps. Quelles bonnes résolutions prendre ? La liste s’établit d’elle-même.

Trouver le bon équilibre avec moi-même. Entre l’envie d’être protégée et une tendance à l’auto-critique virulente et dévastatrice. Je ne peux pas empêcher les autres de me donner leur opinion et je ne vais pas me reprocher de mal la vivre si je suis trop sensible. Je peux toutefois décider d’être moins critique avec moi-même, d’équilibrer l’ensemble en étant à nouveau bienveillante.

M’autoriser le droit à l’échec … et celui de réussir. A cause des tendances à l’auto-critique et la protection mentionnées plus haut, l’impression que je vais réussir dans le chemin que j’ai choisi varie énormément. J’oscille entre les moments où je pense avoir mes chances et les choses se passent bien, j’ai assez d’énergie pour entreprendre … et ceux où j’envisage toutes les solutions de secours possible.

2016 2

En venir à bout avec l’excès de nostalgie. J’ai commencé un bon tri dans mes vêtements, me délestant de ceux que je ne mettais plus. J’étais assez fière, jusqu’à réaliser que je ne le fais pas du tout avec les livres. Ma bibliothèque a commencé à pencher dangereusement. Il semblerait que l’accumulation de livres, pourtant pleinement valorisée dans la culture populaire, ne soit pas une si bonne idée que ça dans un petit appartement pour deux personnes. Je ne suis même pas obligée de me débarrasser de mes livres, je peux les stocker dans un placard où ils sont difficilement accessibles mais le restent. Comment expliquer alors que je me sens perdue au moment de faire un choix ? J’ai encore à travailler là-dessus.

Continuer à mettre des billes sur les sujets importants. Si vous vous intéressez au végétarisme, vous avez peut-être lu que chaque dollar dépensé (chaque euro en l’occurrence) est un vote pour le monde dans lequel on veut vivre. De la même manière avec mon argent (par exemple en continuant à privilégier le marché d’occasion en attendant d’avoir les moyens de mes ambitions), et avec mon énergie, j’ai envie de continuer dans ce sens.

Approfondir ma réflexion sur les sujets qui m’intéressent. J’avais lu un livre de Gretchen Rubin et un autre d’Elisabeth Gilbert. Comme si je faisais de petites recherches sur le bonheur. Faute de temps, j’ai stoppé cette idée. J’ai envie de reprendre cette recherche active. D’approfondir les sujets qui me tracassent. Mon alimentation, lorsqu’elle est trop industrielle, me déprime un peu. Je veux savoir pourquoi, si c’est chimique ou social, ou peu importe.

Me trouver. Avancer autant que possible sur cette quête de moi-même. Connaître mon rythme, mes envies, trouver une organisation qui me fasse la part belle au présent sans gâcher me possibilité futures. Si je suis plus productive le matin, recommencer à me lever tôt. Si j’ai encore besoin de faire des essais pour trouver un petit déjeuner / une routine alimentaire qui me plaise, persévérer dans mes recherches.

Le blog reste dans mes objectifs. La mère d’une amie a pu me broder sa nouvelle adresse sur un tissu, et je suis impatiente de le glisser ça et là dans mes photos. L’objet me plaît et il rassure mon côté paranoïaque-de-la-propriété-intellectuelle. En 2016, j’ai envie de vous parler de littérature (encore plus !), de sociologie, de commencer des recettes illustrées. En bref, de mettre des billes sur mon projet bonheur et le fait de me connaître, en espérant que vous y trouverez votre compte aussi.

Passez une bonne année 2016.

 

On se retrouve demain, pour parler BD, et après-demain pour une recette de cuisine illustrée !

 

Publicités

2 réflexions sur “Bilan et bonnes résolutions 2016

  1. Mes meilleurs voeux pour 2016, j’espère que cette nouvelle année sera synonyme de réussite dans tes objectifs et que tu trouveras ta voie. J’ai hâte de lire tes prochains articles 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s