Parler de mode aujourd’hui, parler de style

Parler de mode aujourd’hui, parler de style

J’aimerais beaucoup vous parler de mode. Le sujet m’intéresse, il me semble que sous la vision qu’on peut avoir d’un monde superficiel se cachent de véritables enjeux. C’est un peu comme le snobisme. On peut prétendre ne pas être snob et s’enfermer au final dans une posture d’anti-snob, plus prétentieux encore que celui qui est conscient de ce défaut.

mode 1

Parler de mode, oui mais comment ? Je n’ai ni le temps ni la compétence pour vous en parler comme l’excellente Coco du site Tendances de Mode, qui fait par exemple des articles sur les fashion week, décrypte avec finesse les tendances, donne des conseils. Je n’ai pas le même recul que Une chic fille, pas le même style et pas le même parcours. Quand à poster des outfit of the week, je suis encore incertaine sur la forme à leur donner. Je ne veux pas montrer mon visage ici (on pourra admirer la courbe de mon nez IRL mais pas en ligne), les looks à la Marie-Antoinette où la prise de vue s’arrête juste au dessus du cou ? Pas terrible non plus.

La mode, le style

Depuis que j’ai entrepris de rédiger cet article, j’ai fait ce que je fais toujours quand je doute : j’en ai parlé autour de moi, j’ai confronté des opinions. Je me suis laissé le temps d’y réfléchir. C’était plutôt pertinent. Je mélangeais ça aux autres conseils que j’avais reçu. C’est très bien de donner des exemples pour comprendre un concept, mais je ne me retrouve pas dans les multiples outfits postés par des blogueuses mode. Je suis peut-être trop premier degré, mais j’ai souvent du mal à m’identifier et me projeter dans un look. Il me manque souvent un accessoire, ou je n’aurais pas porté telle ou telle chose de cette manière. J’ai besoin de théoriser plus pour m’approprier une idée et l’adapter à mon dressing.

Sans me citer Coco Chanel, on m’a fait remarquer qu’il fallait peut-être moins chercher à me renseigner sur la mode que sur le style. La mode étant périssable et commune à toute une population, alors que le style est personnel et évolue avec nous. Ca a fait mouche. J’ai fait ce que je fais toujours en guise de deuxième étape : j’ai cherché si l’information ou une piste d’information pouvait se débusquer quelque part sur le net. Un peu comme quand on se demande si c’est bien de vivre dans l’ignorance (vous ne connaissez pas le prof Moustache ? Allez voir, enfin !) et qu’on lance cette bouteille à la mer qu’est cette recherche web.

Spoiler alert : on ne trouve rien de bien intéressant dans les premiers résultats d’une recherche de type « mode, style, trouver, blog ». Au mieux, des informations pertinentes sur comment trouver son style d’écriture sur son blog … pertinent, mais pas pour la recherche que j’effectuais. J’ai continué à brainstormer avec moi-même et deux ou trois personnes de mon entourage. J’avais des coups de coeur, très bien. Tout comme j’étais capable de savoir tout de suite ce que je n’aimais pas, et ça m’aide pas mal à me construire de voir ce qui me déplaît dans une chose.

dolly jessy
Par exemple, j’aime beaucoup cet article de Dolly Jessy « La chemise Boyfriend, rock ou classique« . C’est un look qui fait mouche dans les deux cas.

La tentation du minimalisme

Je me suis souvent sentie gênée à l’idée du concept de Capsule Wardrobe ou Garde-robe « capsule ». L’idée qu’un certain nombre de vêtements doit constituer un groupe dont les pièces iront les unes avec les autres, en faisant un maximum de combinaisons. Allier un petit nombre de vêtements avec une grande versatilité. Je n’étais pas assez à l’aise avec l’idée d’un petit nombre de vêtements alors que j’avais du mal à me trouver (j’ai toujours du mal mais je sens que je progresse). Peut-être parce qu’il y a eu un effet de mode ? Pour autant, le traitement qu’en fait Buffy Mars ne me déplaît pas.

J’ai un petit budget car je reste étudiante, et j’aurais bien peu de cohérence à acheter sans cesse de nouvelles choses alors que je suis devenue végétarienne pour l’environnement. Sans tomber dans la flagellation, en gardant l’idée que trouver mon style est une affaire personnelle dont on peut débattre, j’aimerais aborder ce thème avec vous. Des articles focus, des articles plus larges.

Quelques résolutions de début de mois ou de début de catégorie :

• Parler de style, sans parler d’un style. Que vous aimiez les imprimés à fleurs ou les robes noires, peu importe.

• Ne pas céder aux sirènes de l’achat : garder en tête un budget étudiant et l’envie de ne pas alourdir trop son empreinte carbone

• N’avoir que des vêtements que j’aime porter, savoir ce que j’aime et avec quoi je me sens bien pour passer moins de temps à craindre le regard des autres et me changer au dernier moment avant de partir

• Continuer ce changement en en parlant avec vous, en échangeant. Peut-être que mon cheminement sera utile à d’autres ?

Se suivre les uns les autres sur Pinterest, et comparer nos envies (mettez vos liens en commentaire, je suis très curieuse de voir d’autres tableaux d’inspiration / envies)

Ca vous intéresse ?

Publicités

2 réflexions sur “Parler de mode aujourd’hui, parler de style

  1. J’aime beaucoup la tenue que tu proposes en haut ! Sinon bravo pour ton article, il est très sympa et finalement je pense qu’on se rejoindra beaucoup quand j’aurais publié le mien. Sinon pour mon pinterest ben du coup… tu le connais bien celui-là 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s