Conseils à consommatrice pendant les soldes

Conseils à consommatrice pendant les soldes

soldes

Refaire ma garde robe pour être toujours à l’aise est devenu une vilaine petite obsession. Mes envies de minimalisme m’ont compliqué la tache. J’avais envie d’acheter parfait : bien coupé, durable, éthique, pas trop cher. Presque inconciliable.

J’ai fait les choses à l’envers, achetant d’abord en friperie ces dernières années avant d’être désormais en mesure d’acheter neuf, et donc plus facilement.

Quelques leçons apprises ces derniers temps. J’espère qu’elles vous seront utiles.

Oui, tous les magasins s’alignent.

Mantra : Mes sous sont mieux dans ma poche.
En France, il est interdit de vendre à perte. Si bien que quand des marques ont le loisir de faire des ventes privées, ou de grosses remises en soldes, elles ne sont toujours pas déficitaires. Même devant ce -70% qui paraît être une incroyable affaire. Il est donc possible qu’elles vendent l’article avec une marge plus grosse que mon nez.
Comme toutes les enseignes se sont donné le mot, il y a des ventes privées à peu près tout le temps. Je me suis demandé si le concept de soldes avait encore un sens quand elles y ont toutes été de leur vente privée une semaine avant l’ouverture. C’est le moyen rêvé de pousser à la consommation (et s’il n’y avait plus ma taille au moment des soldes ?) tout en n’empiétant pas sur les périodes de soldes à proprement parler. Parce que l’ouverture et la durée des soldes ne sont pas libres.

comptoir des cotonniers soldes
Comptoir des cotonniers, et le pantalon que j’avais mis ce matin dans mon panier en m’enorgueillant de l’avoir essayé, choisi avec soin … pour qu’il soit finalement en rupture dans ma taille entre la validation du panier et le paiement. AH.

Je confesse, j’ai péché. Pour une paire de chaussures sur lesquelles j’ai pu appliquer une autre remise en plus de la ridicule ristourne de 20%. Et une autre, en ventes privées, dupe de celle d’une marque trop-chère-dont-j’aime-le-design-mais-ne-poussons-pas. Et ce sera tout de ce côté. Ça y est, je peux me chausser pour toutes les occasions.

Quand j’ai raté la vente privée d’une marque. C’est une marque qui est chère mais que j’aime bien. Je sais qu’ils produisent dans des conditions décentes.
Leur dernière vente privée, la première à ma connaissance, s’est déroulée pendant les vacances de noël. Les remises étaient importantes, je me suis sentie triste et trahie de ne pas avoir pu en profiter (je dois être un peu mélodramatique). Ca m’aurait fait plaisir d’opérer un achat qui me fait plaisir et qui a de bonnes conséquences économiques en injectant de l’argent dans une entreprise indépendante qui produit en Europe.
Et voilà que quelqu’un qui a eu connaissance du bon plan au bon moment me disait qu’ils avaient mis très peu de modèles de chaque produit en vente. Ça a commencé à 7h et tout était parti à la demie. Ah. J’étais tellement grognon contre cette stratégie que j’en ai lancé des malédictions à son inventeur.

Je suppose que c’était efficace, tout est parti. Mais je me suis tournée vers une autre enseigne pour consommer, parce que j’étais encore trop en colère.

bannière uniqlo
Le bandeau Uniqlo, visuel simple mais parlant. Sans rapport avec les points abordés avant et après.

Si ce n’est plus disponible, alors ce n’était pas pour moi. Quand un objet me plaît et qu’il est vraiment trop cher (moi pas d’accord pour laisser les sous quitter ma poche dans ces conditions), j’attends les soldes. Et parfois il arrive qu’il ne soit plus disponible dans ma taille.
C’est le signe que l’univers n’a pas voulu que je le porte et qu’un objet plus à mon goût m’attend quelque part.
Oui, l’univers m’envoie des signes sur la manière de consommer.
Me rappeller que je pourrai trouver un équivalent ailleurs me soulage, remet l’objet dans sa dimension de truc pas vital juste sensé apporter du bonheur. Je ne suis pas la seule à raisonner ainsi, Isabelle Thomas en est venue au même sentiment.

 

A ces trois leçons de vie, je rajoute deux constats :

  1. c’est normal d’essayer et de se tromper. Tous les vêtements dont on se débarrasse finalement ont rempli un rôle, pas celui de nous habiller mais nous apprendre une leçon. Qu’on n’aime pas une forme de jupe, que le orangé ne nous va vraiment pas au teint … C’est un pas minuscule vers la quête de ce qui nous ressemble vraiment, mais c’est un pas supplémentaire quand même.
  2. pour profiter encore des soldes, on peut  s’emparer de deux moments :
    1. l’ouverture, pour s’offrir un peu (beaucoup) moins cher l’objet qu’on a essayé et qui nous plaît vraiment
    2. les dernières semaines, pour s’offrir le luxe de chiner dans les magasins de prêt-à-porter et voir si on trouve le genre d’articles qu’on aimerait essayer mais pour lequel on n’était pas sûr d’avoir assez de cran

 

Est-ce que vous êtes indifférents à cette grande débauche marketing ? Comment gérez-vous ce type d’évènement ?

Publicités

4 réflexions sur “Conseils à consommatrice pendant les soldes

  1. Il fut un temps où j’achetais presque tout en soldes, avec le sentiment de faire de bonnes affaires alors qu’un bon nombre de fringues restait dans le placard parce qu’elles ne m’allaient pas… Aujourd’hui je prends un peu plus mon temps et je fais moins d’erreurs d’achats. Ton billet va sans doute m’aider à en faire encore moins ! 🙂

    J'aime

    1. Ca me fait très plaisir de lire ça. J’écris tous mes articles avec l’impression peut-être naïve que « ce sera une bonne chose si ça aide quelqu’un », et les moments où ça se produit me font très plaisir.
      Je suppose qu’il est trop tôt pour te demander si tu as pu réfléchir depuis lundi / t’éviter un achat moins raisonné ? (:

      J'aime

  2. Pour ma part, j’essaye de rester raisonnable et de n’acheter que des choses dont j’ai besoin pour garder le côté « j’achète là alors que j’ai pas les moyens parce que j’en ai vraiment besoin et que c’est carrément moins cher » !

    J'aime

    1. J’ai tendance à beaucoup me réfugier derrière le « oh mais j’en aurais besoin, ce sera un bon vêtement de travail », quand bien même je sais que j’ai déjà assez de vestes / chemisiers.
      Mais si tu as une astuce pour éviter cette excuse, je suis preneuse !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s