L’adieu au shopping

L’adieu au shopping

J’ai acheté beaucoup de vêtements ces derniers temps. Impossible de venir en milieu professionnel avec un jean et mes vêtements « mous » d’étudiante. Je n’assumais pas le pull informe au milieu des complets assortis. Souvent gris à carreaux ou gris satiné, une nuance peu flatteuse mais c’est là un autre débat.

J’ai même pu faire d’une pierre deux coups : ouii, je vais faire du shopping mais me rendre dans cette friperie dans le Marais est juste un moyen comme un autre de découvrir Paris endroits par endroits, allons bon.

adieu-shopping2

Admirez ma capacité à inventer des excuses.

J’ai donc acheté, ces derniers 6 mois :

  • des manteaux, pour passer l’hiver au chaud et sans bouloches ou poches trouées
  • des vestes, pour passer l’hiver au chaud parce que cette @!# climatisation, c’est pas possible
  • des pantalons, pour éviter de mettre des jeans et parce que les jupes ont l’air d’être quelque chose de vaguement inconnu dans les bureaux où je suis
  • une jupe, parce que c’était un coup de coeur
  • des chemisiers, pour tourner facilement dans mes lessives et ne pas sentir le chacal qui transpire
  • des robes, avec l’imparable excuse qu’elles sont très bien pour le boulot si je me mets à assumer d’en porter
  • des chaussures
  • un tote bag
  • des pulls pour me tenir chaud

Voilà.

Ca fait « beaucoup » d’argent dépensé d’un coup par rapport à ce que je dépensais avant avec mon petit budget d’étudiante. Quand j’ai demandé autour de moi, on m’a dit qu’il était normal que je me fasse un peu plaisir maintenant que c’est possible. J’ai aussi entendu la critique selon laquelle tout ça occupait pas mal mon temps.

Je me suis beaucoup pris la tête pour acquérir ces vêtements. J’ai réfléchi avant d’acheter, couru les magasins et passé beaucoup de temps à tout ça. En complétant mes achats en faisant les soldes ces derniers jours, j’ai vu une « bonne résolution » s’esquisser.

Je me lance le petit défi de ne pas acheter de vêtements jusqu’à juillet. Six mois, ce n’est pas grand-chose. Surtout que si on considère que tout ceci démarre presque début février et que l’échéance est pour mi-juillet (je n’ai pas fixé de jour particulier), le délai n’est pas très long.

Ce qui tombe drôlement bien avec le défi de One Mum Show  que je retrouve avec plaisir chaque jour.

J’étais très sûre de moi et de la polyvalence de mon dressing avant de poster cet article, suite à un petit moment sans shopping déjà. Et si j’avais tort ? Et si, maintenant que je collectionne les vêtements dans des matières « nobles » (= des trucs qui doivent être lavés à part en machine) je me retrouvais quand même en panne ? Parce que mon minimalisme n’est pas celui des blogueuses qui ne se salissent pas / n’ont pas de coups de chaud dans les transports / pas à respecter un dress-code. C’était peut-être bien une mauvaise idée de me débarrasser des vêtements dont la composition est mauvaise pour les upgrader avec des pièces devant tenir plus longtemps en raison de leur fabrication. A trop utiliser les mêmes objets, on les use plus vite. Pas sûre, donc, que ma tentative de minimalisme soit une si grande réussite. Et si je manquais de quelque chose et que je devais le racheter ?

Je suppose que ce sont les risques de l’expérience et que seul l’avenir me le dira.

Allez, je me lance.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s