L’expo Mexique du Grand Palais

L’expo Mexique du Grand Palais

Mexique, 1900-1950, jusqu'au 23 janvier 2017, Grand Palais (Paris)

Une expo pour qui :

Si vous avez une paire de chaussures confortables et au moins 2h30 devant vous (comptez plus en week-end pour rentrer dans le bâtiment), que vous avez des convictions politiques, un intérêt pour l’histoire, l’histoire de l’art, l’art en général, ou que vous voulez en prendre plein la vue avec une variété de styles et avoir la fierté d’avoir vu du Frida Khalo, Riveira, Orozco, Siqueiros … il est temps de vous rendre au Grand Palais.

Si vous n’êtes pas francilien, je vous laisse noter que le musée se situe sur la ligne 1, directement accessible depuis la Gare de Lyon, donc. Ca vaut le coup de prendre le train suivant si vous aviez quelque chose à faire sur Paris.

Une expo sur quoi :

L’exposition du Grand Palais, outre que toutes ses oeuvres soient très bien choisies, révèle un Mexique auquel on ne s’attendait pas et qu’on a vraiment envie de découvrir.

  • ses échanges avec le monde artistique occidental et l’influence qu’il a exercé sur lui, pour contenter la petite historienne de l’art en moi
  • son passé politique difficile, pour prendre une petite claque sur l’idée de révolution et rénovation sociale, et se dire qu’on n’a guère progressé sur le sujet à échelle mondiale en une cinquantaine d’années
  • son aspect politique, difficile de trouver un terme qui se démarque plus pour parler de comment les artistes mexicains de premier plan ont essayé de mettre l’art au service de leur pays et leur peuple, un texte très fort qui accompagne la partie sur David Alfaro Siqueiro, sur la lutte des classes.

Read more

4 bestsellers qui méritent leur réputation

4 bestsellers qui méritent leur réputation

Il m’est difficile de poser des mots sur tous ces coups de coeur. A bien des égards, la critique littéraire me semble de plus en plus difficile. Comment faire passer une émotion forte avec quelques mots qui doivent de surcroît résumer le livre pour permettre de le remettre en contexte ?

Voici quatre livres dont j’avais beaucoup entendu parler, et dont je risque de beaucoup parler à mon tour tant je les ai aimés.

bestsellers

Read more

Trois romans d’apprentissage pour finir l’été

Trois romans d’apprentissage pour finir l’été

L’été, je passe dans deux camps.

  • Soit je lis des romans énormes, des pavés qui encombrent mon sac où que j’aille, faisant l’admiration des gens qui me disent que je lis un livre si gros. A moins que je semble juste me promener avec un dictionnaire.
  • Soit je lis des romans dont je sais qu’ils seront légers. Pas des histoires à l’eau de rose où je trouverai rarement mon compte, mais des romans de littérature jeunesse, ou « jeune adulte » (young adult en anglais). Toutes mes lectures ont en commun d’être des romans d’apprentissage. C’était déjà le cas de Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee.

fin d'été

Ici, trois romans d’apprentissage se posant dans des contextes différents : l’Angleterre à deux époques différentes dont un monde imaginaire que vous connaissez sans doute, et un Texas éprouvant.

  Read more

Soldats Inconnus, mémoires de la Grande Guerre

Soldats Inconnus, mémoires de la Grande Guerre

Un vieux fermier armé d’une pelle, un militaire américain dur à cuire, une vétérinaire belge partie chercher son père, un soldat allemand marié à une française et fille du fermier rappelé au front, un chien élevé pour secourir les blessés des tranchées. Tels seront les héros que vous incarnerez en jouant à Soldats Inconnus.

soldats3
Le menu du jeu, assez emblématique de l’univers. On y retrouve la palette ternies et le ciel voilé par la fumée ou les gaz, la désolation et l’impression que nos personnages portent tout le poids du monde sur leurs épaules. Plutôt une bonne représentation.

Comment cette équipe insolite va-t-elle vous emmener avec elle dans un jeu de point and clic ludo-éducatif ? Est-ce que ce sera assez équilibré entre la volonté de mémoire (car des organisations spécialisées sur ce conflit ont collaboré pour fournir des documents d’inspiration et de référence et qu’il est sorti en 2014) et le fait que ce soit un assez bon jeu pour nous coller devant ? 

Sur xbox, pc (notamment via Steam qui propose souvent des réductions), playstation ou encore via Ios, il serait vraiment dommage que vous passiez à côté de cette expérience.

Read more

Pourquoi j’ai adoré Crazy Ex Girlfriend

Pourquoi j’ai adoré Crazy Ex Girlfriend

crazy ex girlfriend 1

Rebecca Bunch a réussi. Avocate brillante en droit immobilier dans un grand cabinet New-Yorkais, on lui propose même une de devenir associée du cabinet. A part une vie sentimentale et affective, cette fille a tout ce dont on pourrait rêver (ce qui, en fait, ne fait pas tant que ça). Puisqu’on l’a persuadée que c’est à ce que le bonheur ressemble, Rebecca s’y accroche dur comme fer.

Et il suffit d’un peu pour qu’elle bascule. Parce que malgré sa carrière, sa confiance en elle, sa tchatche, tous les efforts entrepris pour en arriver là, Rebecca n’est pas heureuse. Elle a une relation difficile avec sa mère et elle est socialement isolée. Ce n’est pas ce à quoi le bonheur ressemble de prendre des médicaments pour son anxiété, d’avoir peur en permanence de faire les mauvais choix et de basculer, d’être dans une relation toxique avec sa famille.

Ce n’est pas du bonheur. Même si elle ne l’a jamais vraiment expérimenté, Rebecca a la maturité de comprendre que ça n’en est pas. Elle quitte tout ce qu’elle a construit sur un coup de tête : son travail, la ville où elle vit. Elle va tenter sa chance à l’autre bout du pays en pensant que peut-être cet endroit dont parle le garçon pour qui elle en pinçait quand elle était adolescente … peut-être cet endroit lui permettrait-il de s’approcher du bonheur

Read more

The Paradise

The Paradise

Le pitch a quelque chose de comique. C’est une série télé qui adapte un grand classique de la littérature, Au bonheur des dames de Zola. C’est une série télé qui porte sur un grand classique de la littérature, Au bonheur des dames de Zola, un livre super engagé qui parle de l’exploitation de la classe ouvrière. C’est une série télé qui porte sur un grand classique de la littérature, Au bonheur des dames de Zola, un livre super engagé qui parle de l’exploitation de la classe ouvrière, une version de Germinal feat la surconsommation feat la ruine du petit commerce et le chômage de masse et même feat un peu la prostitution, le classisme et le sexisme.

the paradise

J’imagine déjà la grosse pression sur les épaules de la BBC.

Read more

Mauvais genre, Chloé Cruchaudet

Mauvais genre, Chloé Cruchaudet

J’emprunte au petit bonheur mes bandes dessinées à la bibliothèque près de chez moi. Pour les dernières nouveautés, comme California Dreamin’ de Pénélope Bagieu, il est difficile d’arriver au bon moment pour pouvoir les emprunter. Je me résigne à les attendre. En tombant sur ce titre dont j’avais beaucoup entendu parler il y a quelques temps, j’ai décidé de l’emmener avec moi. Bien m’en a pris.

Mauvais genre est une bande dessinée inspirée d’un fait historique. L’histoire rocambolesque de Paul Grappe et Louise Landy. Le couple se rencontre avant la guerre, se met en ménage et commence une vie de bonheur. Bonheur vite interrompu par la guerre qui éclate en 1914. Bouleversé par les horreurs de la guerre, Paul déserte. Il finit par retourner à la vie civile sous une autre identité. Paul est devenu Suzanne.

 

mauvaisgenre 2
L’intrigue se poursuit sur fond de procès. Dans le procès (moment présent) comme dans les souvenirs, l’utilisation d’une gamme de couleur limitée en blanc, bleu marine et rouge orangé seulement donne beaucoup de profondeur aux nuances de gris et met en valeur le coup de crayon.

Read more