Lus en janvier

Lus en janvier

Quand on lit beaucoup, ou quand on a beaucoup de transports, on passe nécessairement par un grand nombre de livres. Entre les ebook et les emprunts en bibliothèque, je lis trop en ce moment pour sélectionner patiemment mes livres et vous en parler au compte-goutte. J’aurais trop peur d’oublier un titre qui me plaît pendant que la liste des livres lus s’allonge.

Citation Flow Murakami "if you only read the books that everyone is reading ...."
La jolie illustration de cette citation dans le magazine Flow. Un bon moyen de se motiver pour lire plus cette année ?

Au programme, une auteure que vous connaissez forcément de nom, de la science-fiction de haute volée intellectuelle, un petit meurtre comme on n’en fait plus, des propos scientifiques pré-mâchés pour les comprendre.

Read more

4 bestsellers qui méritent leur réputation

4 bestsellers qui méritent leur réputation

Il m’est difficile de poser des mots sur tous ces coups de coeur. A bien des égards, la critique littéraire me semble de plus en plus difficile. Comment faire passer une émotion forte avec quelques mots qui doivent de surcroît résumer le livre pour permettre de le remettre en contexte ?

Voici quatre livres dont j’avais beaucoup entendu parler, et dont je risque de beaucoup parler à mon tour tant je les ai aimés.

bestsellers

Read more

Ce que nous apporte la presse papier

Ce que nous apporte la presse papier

En ce moment je suis jalouse. Pas comme le magazine, mais jalouse de mon mec qui trouve son bonheur dans les tabac journaux. Mon cher et tendre a son petit magazine favori, qu’il bouquine dans le train (ou le bus, moins glam’) avec nonchalance. Pendant ce temps, je désespère. Il a même deux magazines. Deux. Un pour le lifestyle et un autre sur une de ses passions.

C'est un super sujet mais pas sûr que ce soit le plus simple pour engager la conversation avec son voisin de bus.
C’est un super sujet mais pas sûr que ce soit le plus simple pour engager la conversation avec son voisin de bus.

Je les lui piquerais bien s’ils m’intéressaient. Parce que hormis quelques articles sympas et intéressants (dont ce dossier, tiens), je sens bien que je tombe à côté de la plaque. Or, moi, j’ai envie d’être le public cible. Qu’un magazine ne me parle pas spécialement de tel sujet pointu mais qu’il évoque la mode, le lifestyle et tout ce genre de sottises un peu légères que je ne trouve pas quand je bouquine Proust. En tout cas, Proust ne m’a jamais dit comment porter la cuissarde en 2015 (tu déconnes, Marcel).

Read more