Trois romans d’apprentissage pour finir l’été

Trois romans d’apprentissage pour finir l’été

L’été, je passe dans deux camps.

  • Soit je lis des romans énormes, des pavés qui encombrent mon sac où que j’aille, faisant l’admiration des gens qui me disent que je lis un livre si gros. A moins que je semble juste me promener avec un dictionnaire.
  • Soit je lis des romans dont je sais qu’ils seront légers. Pas des histoires à l’eau de rose où je trouverai rarement mon compte, mais des romans de littérature jeunesse, ou « jeune adulte » (young adult en anglais). Toutes mes lectures ont en commun d’être des romans d’apprentissage. C’était déjà le cas de Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee.

fin d'été

Ici, trois romans d’apprentissage se posant dans des contextes différents : l’Angleterre à deux époques différentes dont un monde imaginaire que vous connaissez sans doute, et un Texas éprouvant.

  Read more

Publicités
Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur

Quand on m’a mis dans les mains Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, j’ai mis un an à le lire. A vrai dire, un an à l’ouvrir. Il n’aura fallu que quelques jours pour le terminer, happée par l’histoire. Je l’ai aussitôt rangé dans mes cinq livres préférés.

Je suis du genre pointilleuse, alors je l’ai relu deux fois. Il a conservé sa place. Admirablement. J’étais très enthousiaste à l’idée de lire une suite, quand bien même elle se déroule avant l’histoire, et de prolonger ce doux moment. Si j’ai aimé Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, j’ai détesté Va, et poste une sentinelle. Pour faire honneur à l’auteure, beaucoup seront tentés de les lire. Et je vais vous y encourager tout au long de cet article.

harper lee

Read more

Soeurs et littérature : Les quatre filles du Dr March, Quatre soeurs

Soeurs et littérature : Les quatre filles du Dr March, Quatre soeurs

Si je vous parle de sœurs. Stop. Qui vivent au sein d’un foyer heureux et aimant. Stop. Mais qui vivent l’absence de leur(s) parent(s). Stop. Elles ont des âges différents. Stop. Se disputent une ou deux fois dans le livre mais se réconcilient grâce au pouvoir de l’amour sororal. Stop.

Vous voyez quel livre j’ai en tête ?

soeurs et littérature 1

Read more