Sociologie et Saint Valentin

Sociologie et Saint Valentin

Lorsque j’étudiais un peu la sociologie à l’université, j’ai pu travailler sur le genre. Le texte qui m’a le plus marquée est La découverte du conjoint de Michel Bozon et François Héran. Il semble que le premier soit le plus influent des deux.
Les sociologues nous expliquent plusieurs choses qui me semblent intéressantes en période de films romantiques et de pression sur le fait d’être en couple. En bref, de Saint Valentin.
socio-saint-valentin
Mauvais genre de Chloé Cruchaudet, une BD poignante dont je vous parlais ici.
La manière dont les jeunes hommes et femmes décrivent la toute première impression produite par leur nouveau partenaire correspond assez rarement à ce que l’on peut appeler un coup de foudre. A peine 15 % des personnes interrogées reconnaissaient un sentiment aussi fort que le « love at first sight » [coup de foudre]. Pour la plupart, les sentiments sont beaucoup plus progressifs et s’élaborent au cours de la fréquentation commune.

Read more

L’expo Mexique du Grand Palais

L’expo Mexique du Grand Palais

Mexique, 1900-1950, jusqu'au 23 janvier 2017, Grand Palais (Paris)

Une expo pour qui :

Si vous avez une paire de chaussures confortables et au moins 2h30 devant vous (comptez plus en week-end pour rentrer dans le bâtiment), que vous avez des convictions politiques, un intérêt pour l’histoire, l’histoire de l’art, l’art en général, ou que vous voulez en prendre plein la vue avec une variété de styles et avoir la fierté d’avoir vu du Frida Khalo, Riveira, Orozco, Siqueiros … il est temps de vous rendre au Grand Palais.

Si vous n’êtes pas francilien, je vous laisse noter que le musée se situe sur la ligne 1, directement accessible depuis la Gare de Lyon, donc. Ca vaut le coup de prendre le train suivant si vous aviez quelque chose à faire sur Paris.

Une expo sur quoi :

L’exposition du Grand Palais, outre que toutes ses oeuvres soient très bien choisies, révèle un Mexique auquel on ne s’attendait pas et qu’on a vraiment envie de découvrir.

  • ses échanges avec le monde artistique occidental et l’influence qu’il a exercé sur lui, pour contenter la petite historienne de l’art en moi
  • son passé politique difficile, pour prendre une petite claque sur l’idée de révolution et rénovation sociale, et se dire qu’on n’a guère progressé sur le sujet à échelle mondiale en une cinquantaine d’années
  • son aspect politique, difficile de trouver un terme qui se démarque plus pour parler de comment les artistes mexicains de premier plan ont essayé de mettre l’art au service de leur pays et leur peuple, un texte très fort qui accompagne la partie sur David Alfaro Siqueiro, sur la lutte des classes.

Read more

4 bestsellers qui méritent leur réputation

4 bestsellers qui méritent leur réputation

Il m’est difficile de poser des mots sur tous ces coups de coeur. A bien des égards, la critique littéraire me semble de plus en plus difficile. Comment faire passer une émotion forte avec quelques mots qui doivent de surcroît résumer le livre pour permettre de le remettre en contexte ?

Voici quatre livres dont j’avais beaucoup entendu parler, et dont je risque de beaucoup parler à mon tour tant je les ai aimés.

bestsellers

Read more

Fringues et féminisme

Fringues et féminisme

La semaine dernière, le même sujet a été abordé par :

fringuesfeminite2

Comme le sujet me préoccupait déjà, j’y ai encore réfléchi et je veux vous partager ce que j’en ai retenu en espérant que vous y trouviez une aide également.

Read more

Mauvais genre, Chloé Cruchaudet

Mauvais genre, Chloé Cruchaudet

J’emprunte au petit bonheur mes bandes dessinées à la bibliothèque près de chez moi. Pour les dernières nouveautés, comme California Dreamin’ de Pénélope Bagieu, il est difficile d’arriver au bon moment pour pouvoir les emprunter. Je me résigne à les attendre. En tombant sur ce titre dont j’avais beaucoup entendu parler il y a quelques temps, j’ai décidé de l’emmener avec moi. Bien m’en a pris.

Mauvais genre est une bande dessinée inspirée d’un fait historique. L’histoire rocambolesque de Paul Grappe et Louise Landy. Le couple se rencontre avant la guerre, se met en ménage et commence une vie de bonheur. Bonheur vite interrompu par la guerre qui éclate en 1914. Bouleversé par les horreurs de la guerre, Paul déserte. Il finit par retourner à la vie civile sous une autre identité. Paul est devenu Suzanne.

 

mauvaisgenre 2
L’intrigue se poursuit sur fond de procès. Dans le procès (moment présent) comme dans les souvenirs, l’utilisation d’une gamme de couleur limitée en blanc, bleu marine et rouge orangé seulement donne beaucoup de profondeur aux nuances de gris et met en valeur le coup de crayon.

Read more