Fringues et féminisme

Fringues et féminisme

La semaine dernière, le même sujet a été abordé par :

fringuesfeminite2

Comme le sujet me préoccupait déjà, j’y ai encore réfléchi et je veux vous partager ce que j’en ai retenu en espérant que vous y trouviez une aide également.

Read more

Publicités
Style – 4 styles que j’aime mais qui ne sont pas pour moi

Style – 4 styles que j’aime mais qui ne sont pas pour moi

Je ne dois pas être la seule à avoir cette envie de mettre un mot précis sur mon style, de trouver l’identité visuelle et de groupe qui expliquerait toute ma garde robe, la rendrait cohérente et me permettrait de me réfugier bien confortablement sous une identité.

Mais derrière les recommandations des magazines, il faut être honnête : on n’a que deux types de comportements face à un style bien tranché.

  • ceux qui en ont fait une vraie recherche, ont posé le doigt dessus. Mes copines de lycées à l’époque émo, ma copine preppy-toujours-apprêtée, ma copine qui fait du burlesque
  • ceux qui mélangent sans forcément s’en rendre compte plusieurs styles. Vous peut-être, moi très certainement.

Avec le temps, je sais reconnaître ce qui attrape aussitôt mon oeil et me fait trouver quelque chose beau. Il m’aura fallu beaucoup d’incompréhensions pour reconnaître ce que j’aime, que je trouve beau, qui pourrait m’aller mais que je ne souhaite pas porter au quotidien. Ou seulement par touches.

Read more

La petite normcore du style

La petite normcore du style

Comme beaucoup de monde je pense, je me suis posé beaucoup de questions sur mon apparence physique et l’image que je renvoyais aux autres. J’ai été une petite fille extrêmement timide, effacée derrière mes lunettes. Même si j’apprends à m’accepter, il paraît que je parle encore de moi comme une petite souris et que je m’efface.

M’effacer, je l’ai justement beaucoup fait dans mes vêtements. En me sentant ridicule si j’osais trop de choses d’un coup et banale si je m’en tenais aux vêtements vers lesquels je me tournais naturellement (par exemple des fringues en gris chiné … gris souris, justement). Je n’en ai pas fini mais j’arrive à être plus sereine avec ça. Et fatalement, à trouver mon style.

normcore 1

Read more

The Paradise

The Paradise

Le pitch a quelque chose de comique. C’est une série télé qui adapte un grand classique de la littérature, Au bonheur des dames de Zola. C’est une série télé qui porte sur un grand classique de la littérature, Au bonheur des dames de Zola, un livre super engagé qui parle de l’exploitation de la classe ouvrière. C’est une série télé qui porte sur un grand classique de la littérature, Au bonheur des dames de Zola, un livre super engagé qui parle de l’exploitation de la classe ouvrière, une version de Germinal feat la surconsommation feat la ruine du petit commerce et le chômage de masse et même feat un peu la prostitution, le classisme et le sexisme.

the paradise

J’imagine déjà la grosse pression sur les épaules de la BBC.

Read more

5 leçons de vie apprises en me maquillant

5 leçons de vie apprises en me maquillant

Le 31 janvier, Buffy Mars parlait de son rapport au maquillage. Je ne commente pas beaucoup mais j’en ai ressenti le besoin. J’ai laissé décanter. A l’époque, j’avais écrit ceci.

J’associe le maquillage (et les soins pour la peau) à « prendre soin de moi ». Et je crois que ça me déprime moins que la junk food (consolatrice sur le moment, dévastatrice pour mon moral à moyen terme) comme réconfort. La cerise sur le gâteau : ça me permet de faire des petites expériences. […]
Porter du maquillage, c’est aussi accepter mon côté « fille », et me dire que ça ne sert à rien de copier les codes de la virilité en espérant que ça me rend crédible et/ou légitime. […]
J’ai commencé un travail sur moi-même tout doucement pour lâcher-prise avec mes complexes. L’envie de me maquiller disparaîtra peut-être. En attendant, ça m’amuse donc je continue.

maquillage 1.jpg

Je tenais l’idée des bienfaits du maquillage. Qu’il m’aidait à m’accepter et gardait un côté récréatif. Pour autant, il est difficile de rester objectif et d’être dans une démarche d’acceptation de soi. Aujourd’hui, je vous livre le fruit de ces réflexions au travers des 5 leçons de vie que le maquillage m’a appris.

Read more

Parler de mode aujourd’hui, parler de style

Parler de mode aujourd’hui, parler de style

J’aimerais beaucoup vous parler de mode. Le sujet m’intéresse, il me semble que sous la vision qu’on peut avoir d’un monde superficiel se cachent de véritables enjeux. C’est un peu comme le snobisme. On peut prétendre ne pas être snob et s’enfermer au final dans une posture d’anti-snob, plus prétentieux encore que celui qui est conscient de ce défaut.

mode 1

Parler de mode, oui mais comment ? Je n’ai ni le temps ni la compétence pour vous en parler comme l’excellente Coco du site Tendances de Mode, qui fait par exemple des articles sur les fashion week, décrypte avec finesse les tendances, donne des conseils. Je n’ai pas le même recul que Une chic fille, pas le même style et pas le même parcours. Quand à poster des outfit of the week, je suis encore incertaine sur la forme à leur donner. Je ne veux pas montrer mon visage ici (on pourra admirer la courbe de mon nez IRL mais pas en ligne), les looks à la Marie-Antoinette où la prise de vue s’arrête juste au dessus du cou ? Pas terrible non plus.

Read more

Geek, féminité et quête d’identité

Geek, féminité et quête d’identité

Depuis quelques semaines, je m’aperçois que je ne me reconnais plus. Pas dans le sens où une incroyable métamorphose m’amène à douter de mon reflet dans le miroir. Plutôt dans l’optique où je ne m’identifie plus aux mêmes choses qu’avant. Je compte développer tout ça plus tard notamment dans un article sur le girly (en préparation), mais je me suis construite en opposition aux autres. Je regardais les codes et les comportements autour de moi avant de décider si ça me semblait fait pour moi.

Trois t-shirts que j'affectionnais beaucoup et que je remets en question
Trois t-shirts que j’affectionnais beaucoup et que je remets en question

Read more